• Tout est possible/ introduction

     

    Introduction

    <o:p> </o:p>50508_228377421280_1119746_n.jpg

    Cela faisait 4ans qu’elles habitaient au Japon, plus précisément à Tokyo. Elles étaient parties un peu sur un coup de tête, Naïs venait de recevoir une demande d’embauche pour une entreprise française qui s’occupe de projet culturel implantée à Tokyo, elle ne voulait pas y aller toute seule. Manon sauta sur l’occasion, grande fan du Japon elle ne pouvait laisser cette chance de réaliser son rêve s’échapper. Toutes les deux avaient 21ans l’âge parfait elles étaient majeurs depuis quelques années en France mais au japon à peine. De plus, elles venaient de finir leur master, elles étaient donc libres comme le vent. Elles avaient économisé en faisant des petits jobs et leurs parents les avaient aidées financièrement. Elles avaient aussi étudié le japonais seules ce qui avait été dur malgré leur bonne volonté et leur passion, même si elles connaissaient quelques mots grâce aux dramas et aux chansons cela restait vraiment difficile.

    Mais après 4 ans, elles étaient devenues bilingues, Naïs avait en plus des notions d’anglais et un peu d’italien elle avait toujours été douée pour les langues contrairement à Manon qui savait à peine se présenter et encore ce n’était pas sûr, et l’allemand n’en parlons pas, elle ne savait que les insultes mais ne les prononçait pas bien pourtant elle adorait les langues étrangères. Elles étaient devenues de parfaites tokyoïtes.

    Elles vivaient ensemble dans un vieil immeuble au style occidental au 7e étage sans ascenseur, dans un appartement spacieux avec un salon et une cuisine au centre et deux grandes chambres, une à chaque extrémité (cf. NANA). Naïs travaillait toujours dans la même boite qu’il y a 4ans et Manon dans une agence publicitaire,Sapuri.

    Toutes les deux s’entendaient bien, cela faisait environ 16 ans qu’elles se connaissaient, elles s’étaient rencontrées au dessin, dans le petit village de Manon, si on pouvait appeler ça un village, c’était plus une route entouré de maisons, de vignes, de pins, d’oliviers, de champs…il n’y avait aucun commerce seul une cave coopérative, une école maternelle et primaire ainsi qu’une maison pour tous qui servait pour les soirées du 3e âge et les activités extrascolaires. A cette époque, c’étaitt dure à imaginer, mais Manon était renfermée sur elle-même, extrêmement timide, elle ne parlait pas, et restait seule sur un banc ou alors elle suivait les autres enfants mais qui ne faisaient pas attention à elle ; elle avait eu une amie mais elle était partie à Toulouse soit très loin de chez elle, et avait finit de nouveau toute seule. C’est à cette période qu’elle fit la connaissance de Naïs, elles ont de suite sympathisé, ce qui rendit le sourire et la foi, la confiance à la petite. Et 16 ans plus tard elles sont toujours ensemble.

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :